SOS taches

visuel-sous-conseil05

Faites la chasse aux taches !

Découvrez les trucs et astuces Vedette, inspirés des valeurs et conseils de la mère Denis pour chasser les taches de votre linge

Le bon geste

Faites la chasse aux taches !

  • Nous vous rappelons que, en général, les taches traitées immédiatement s’éliminent facilement. Par contre, les taches anciennes qui ont été repassées ou séchées en tambour ménager, ne peuvent plus être enlevées.
  • La plupart des taches disparaissent généralement avec des lessives contenant des éléments biologiques, mais d’autres taches nécessitent un traitement spécifique avant la mise en machine. Vous trouverez ci-après des recettes pour éliminer la plupart de ces taches.
  • Faites d’abord un essai sur un endroit peu visible du textile et rincez abondamment.Si vous appliquez un détachant, commencez toujours par l’extérieur de la tache pour éviter les auréoles.
  • Si vous utilisez les produits préconisés (marqué d’une*) dans les recettes ci-après, prenez soin de rincer abondamment votre linge avant de l’introduire dans votre machine.
  • Si vous utilisez des détachants du commerce, suivez très attentivement les conseils du fabricant de ces produits.

Trucs d’expert

Les taches de transpiration, de sang, vin, fruit ou chocolat… disparaissent généralement au lavage. Pour un meilleur résultat, déposez un peu de lessive sur la tache et commencez le cycle immédiatement.

  • Bougie : enlevez le maximum de la tache en grattant. Mettez ensuite du papier absorbant des deux côtés du tissu et passez un fer à repasser sur la tache pour faire fondre le reste de cire.
  • Café/Thé : Sur coton blanc : tamponnez la tache avec de l’eau oxygénée* avant de procéder à un lavage normal.
    Sur coton de couleur : tamponnez la tache avec une solution d’eau vinaigrée (2 cuillérées à soupe de vinaigre blanc pour 1/4 de litre d’eau) avant de laver l’article.
    Sur la laine : tamponnez la tache avec un mélange à parts égales d’alcool* et de vinaigre blanc avant de laver l’article.
  • Cambouis, goudron : utilisez de l’Eau Écarlate* ou, à défaut, étalez un peu de beurre frais sur la tache, laissez reposer puis tamponnez avec de l’essence de térébenthine*.
  • Chewing-gum : refroidissez-le avec un glaçon. Dès qu’il est suffisamment dur, grattez-le avec l’ongle. Enlevez l’auréole qui subsiste à l’aide d’un produit dégraissant*.
  • Chocolat – Fruit – Jus de fruit : tamponnez la tache avec une solution d’eau vinaigrée (2 cuillérées à soupe de vinaigre blanc pour 1/4 de litre d’eau). Rincez bien et lavez normalement
  • Col – Poignets de chemise : appliquez du shampoing pour cheveux gras sur les taches. Laissez reposer avant de procéder à un lavage normal.
  • Colle : utilisez du dissolvant (acétone)* pour vernis à ongles (sauf sur les textiles synthétiques comme l’acétate).
  • Crayon à bille – Feutre : enlever le maximum d’encre en tamponnant la tache avec un papier absorbant. Placez un chiffon blanc propre derrière la tache et tamponnez la tache avec un autre chiffon imbibé de vinaigre blanc pour les fibres synthétiques et artificielles ou d’alcool à 90* pour les autres fibres (si le textile le permet).
  • Graisse : saupoudrez immédiatement le tissu avec du talc. Laissez sécher et brossez doucement pour éliminer le talc. Tamponnez avec un produit dégraissant du type essence minérale*. Rincez puis lavez normalement.
  • Herbe : tamponnez la tache avec du vinaigre blanc ou de l’alcool à 90* (si le textile le permet) puis rincez et procédez au lavage.
  • Ketchup/Sauce tomate : préparez une solution avec un volume de glycérine pour un volume d’eau chaude. Laissez tremper le linge pendant une heure, puis procédez à un lavage normal.
  • Peinture : ne laissez pas sécher les dépôts de peinture. Traitez-les immédiatement avec le solvant indiqué sur la boîte de peinture (eau, térébenthine*, white spirit*). Savonnez puis rincez.
  • Produits de maquillage : posez la face tachée du tissu sur un papier absorbant puis humectez l’envers du tissu avec de l’alcool à 90* si l’article le permet et si la tache n’est pas grasse. Dans le cas contraire, préférez un produit dégraissant (type trichloréthylène*)
  • Rouille : pour des taches légères, recouvrez de sel, pressez du jus de citron sur le sel et laissez reposer une nuit; puis rincez abondamment et faites un lavage. Pour des taches plus importantes, utilisez un produit antirouille en suivant très attentivement les conseils du fabricant.
  • Sang : trempez, le plus vite possible, l’article taché dans de l’eau froide salée, puis procédez à un lavage normal.
  • Moutarde – Curry: tamponnez la tache avec un linge imbibé d’eau additionnée de savon et enfin tamponnez-la avec un autre linge imbibé d’une solution d’eau oxygénée et d’ammoniaque. Si la tache est très incrustée, éliminez-la ou plutôt faites-la pâlir en la tamponnant avec un linge imbibé du jus d’un citron.
  • Vernis à ongles : Sur coton : Utilisez du dissolvant (acétone)* pour vernis à ongles (sauf sur les textiles synthétiques comme l’acétate).
    Sur synthétique : Frictionnez la tache avec un linge trempé d’ammoniaque. Si la tache est petite, appliquez du talc et laissez agir. Si la tache est grosse, posez un tissu épais sur la zone et approchez la semelle d’un fer chaud et vaporisez jusqu’au nettoyage complet.
  • Vin rouge : versez du vin blanc sur la tache. Ne pas frotter et attendre que cela sèche. Si vous n’avez pas de vin blanc, plongez la partie tachée dans un mélange d’1/4 de verre de vinaigre blanc + 1/4 de verre d’alcool ménager et 1/2 verre d’eau. Laissez tremper jusqu’à disparition de la tache.
visuel-sous-conseil05

Le saviez-vous ?

Le secret des fibres

Si vous attendez trop longtemps avant d’agir la tache va entrer en liaison chimique avec la fibre et deviendra beaucoup plus difficile à faire disparaître, c’est pourquoi il faut, si possible, faire vite ! Mais il faut savoir que tous les textiles ne sont pas égaux devant les taches, les fibres naturelles sont beaucoup plus difficiles à traiter, la réussite du détachage sur de la laine ou du coton par exemple, dépendra de votre rapidité d’action ! En revanche, les fibres artificielles ou synthétiques ont un faible pouvoir absorbant, elles sont plus faciles à détacher, même sur une tache ancienne.

Connaissez-vous les spécificités des fibres ?

Les fibres naturelles végétales (COTON, LIN…) sont très résistantes. Solide et doux, le coton est infeutrable, il conduit bien la chaleur et absorbe largement l'humidité. Le lin, d'une bonne souplesse, présente l'inconvénient de se froisser.

Les fibres naturelles animales (LAINE, SOIE…) sont généralement fragiles et perdent 40% de leur résistance quand elles sont mouillées.

Les fibres synthétiques (NYLON, POLYAMIDE, POLYESTER, SPANDER, ELASTHANNE, RILSAN, TERGAL…) sont dérivées du pétrole, elles sont apparues dans les années 40, grâce aux progrès de l’industrie chimique.

Les fibres artificielles (ACÉTATE, RAYONNE, VISCOSE, MODAL…) proviennent du retraitement chimique de la cellulose du bois, elles sont dérivées des fibres naturelles végétales. Elles ont les qualités de douceur des fibres naturelles.

Les fibres mélangées (mélange de fibres synthétiques et naturelles) conjuguent les avantages des deux types de fibres et ont donc les faveurs des créateurs de mode et du prêt-à-porter.